mercredi 12 octobre 2011

La foi créatrice - Les enfants de la lumière

Depuis sa petite enfance, Gloria de Andrade dialogue avec le Christ. « Je parle avec le Seigneur depuis que je suis toute petite et ce qu'Il me dit fonde ma foi. Je suis chrétienne, baptisée et divorcée. Je crois en Dieu, en Sa Parole, dans les évangiles et au message d'Amour que Jésus-Christ nous dévoile ici. Telle est ma religion. Ce qui est dit dans ce livre heurtera certains catholiques, je le regrette, mais il me faut transmettre ce que je reçois du Seigneur. » C'est en ces termes qu'elle présente ce qui est devenu sa mission : faire connaître les messages que Dieu insuffle en elle. Cette mystique moderne a su se faire entendre de certains dignitaires de l'Église. Elle reçoit le soutien de théologiens aussi prestigieux que le Père François Brune qui voit dans ses messages simples et remplis de bon sens l'expression d'une parole divine libérée du carcan des dogmes. Ouvrière dans la couture, Gloria de Andrade a été mannequin avant de fonder un institut de beauté et de monter un projet immobilier. Son parcours atypique fait d'elle un cas unique dans le domaine de la spiritualité contemporaine. Elle a publié 'Il m'a dit de vous dire' en 2004 aux Presses de la Renaissance (5000 ex. vendus).

mardi 11 octobre 2011

Il m'a dit de vous dire






"Le chemin du pèlerin, c'est notre marche de tous les jours. Nous nous levons et vivons notre vie ; heureux, malheureux, découragés, épuisés, angoissés, malades ou remplis d'espoir, nous marchons tous et œuvrons chacun dans notre vie. Nous sommes ensemble sur le chemin de l'évolution, de la conscience, de l'ouverture du cœur et de l'esprit, à la suite de nos ancêtres. Chacun est une pièce du puzzle de l'humanité."



Préface 


L’Eglise n’a pas l’habitude de cautionner rapidement ni facilement des révélations privées, où se mêlent de façon inextricable, même chez les grands mystiques, d’authentiques paroles venues de Dieu et des retentissements liés à la psychologie de la personne qui les reçoit. 
« Dieu est Amour » : cette identité de notre Dieu, définie par le disciple que Jésus aimait (1 Jn 4, 8.16), dépassera toujours notre capacité de comprendre et d’aimer. Quidquid recipitur ad modum recipientis recipitur, dit sagement l’adage scolastique : « Tout ce qui est reçu l’est à la mesure de celui qui reçoit. »
Dieu est cohérent avec lui-même ; c’est pourquoi toute révélation privée doit être vérifiée à l’aune de la Révélation confiée par Jésus en son Eglise à ceux « qui, avec la succession épiscopale, ont reçu un charisme certain de vérité, car l’Eglise, au cours des siècles, est sans cesse tendue vers la plénitude de la divine vérité, jusqu’au moment où s’accompliront en elle les paroles de Dieu¹ ». D’ailleurs, une des critères d’authenticité des paroles reçues par des particuliers est la façon dont elles renvoient à la Parole de Dieu proclamée et célébrée en Eglise.
C’est dans cette perspective que l’on pourra lire, au fil des pages ou bien par touches sélectives, ce livre de Gloria de Andrade, dont le titre, Il m’a dit de vous dire, doit être compris comme un appel pour l’auteur à témoigner de ce que le Seigneur a fait avec elle et pour elle, voire par elle, selon ce verset du Psaume : « Venez, écoutez, vous tous qui craignez Dieu : je vous dirai ce qu’il a fait pour mon âme » (65, 16).
Une dynamique d’unité anime ces pages qui par bien des côtés - avec aussi des approximations – rejoignent les initiatives réitérées du Saint Père en vue de l’unité à rétablir entre les chrétiens et de poursuite du dialogue interreligieux. Unité qui prend sa source dans le Mystère des Trois qui sont Un, selon la grande prière de Jésus avant sa Passion (Jn 17) et qui trouve de nos jours, d’une manière renouvelée, son expression dans les deux Cœurs unis de Jésus et de Marie. A ces sources unifiantes, il nous faut puiser l’élan intérieur qui nous fait marcher sur les voies de la sainteté, selon les orientations du Papa Jean-Paul II : « Je n’hésite pas à dire que la perspective dans laquelle doit se placer tout le cheminement pastoral est celle de la sainteté, comprise comme le haut degré de la vie chrétienne ordinaire¹. » Bien évidemment un tel itinéraire passe par les épreuves, illuminées par la Croix glorieuse, comme celle qui domine la nuit de la ville de Mende, en sa lumière, nous nous découvrons chaque jour davantage les enfants bien-aimés du Père.

Monseigneur Robert Le Gall
Evêque de Mende
                                                                                                                       
Le 22 Septembre 2004


1. Lettre apostolique Novo millenio inuente, 6 janvier2001, n°30 et 31.

A partir du 1 Avril 2012 ce livre est édité aux "Editions du Temps Présent". Vous pouvez le commander par internet

lundi 9 octobre 1978

Présentation


"Nous sommes les héritiers d'un trésor à découvrir.  Tout ce que nous vivons a un sens malgré nos souffrances. En cheminant avec le Christ, Il nous dévoile l'être divin qui sommeille en chacun de nous."

Gloria De Andrade

Auteur
Elle anime des conférences,  des ateliers d’approfondissement de soi et spirituel. Consultante en relation d’aide à la personne,  soutien psychologique, accompagnement personnel,  coaching.


Artiste peintre

Passionnée, elle peint comme elle prie, dans une recherche constante de voir apparaître l’invisible.
C’est après avoir terminé le livre « La foi Créatrice, les enfants de la Lumière » qu’elle senti un besoin indéfinissable de peindre, de créer, de  poser simplement ce qu’elle portait en elle.
Sur la toile un visage apparaît, elle le scrute, l’interroge, le peint. Puis ciseaux en main, elle coupe des petites pièces de  papier, assemble des fleurs, des tissus, des bijoux, elle bâtie un puzzle construit d’harmonie. Ses toiles expriment la paix, la tendresse,  le sens de la vie, des pensées d’amour, de complicité …. 

Quelques créations :